//

Quelles sont les meilleures télévisions pour jouer aux jeux vidéo en 2020 ? (1/2)

Pour jouer aux jeux vidéo, il y a un tas de paramètres à prendre en compte pour choisir sa télévision. En effet, pour profiter de sa console de jeux, il faut avoir la télévision nécessaire, qui va avec. Il existe des milliers de modèles et plusieurs technologies différentes, ce qui rend parfois difficile l’achat d’une télévision, pour un gamer.

mode-sans-echec

Contrairement au cinéphile, le joueur va souvent sacrifier la qualité d’image au profit d’un meilleur temps de rémanence et d’affichage, pour l’achat d’une télévision. Ces critères sont précieux quand on joue en ligne et à des jeux de précision (combat, FPS (jeux de tirs à la première personne), rythme…).

Le temps de rémanence (aussi appelé temps de réponse) : cela correspond au temps que met la télévision à remplacer une image par une autre. Si cette caractéristique est mauvaise, l’image sera floue.
Le temps d’affichage (en anglais : input lag) : c’est le temps que met la télévision pour traiter et afficher votre source. Plus ce temps est faible, mieux c’est pour vous. Car, au-delà de 40 ms (millisecondes), vous avez un sentiment de lourdeur dans les déplacements de votre personnage. Pour la compétition, il faut obtenir un retard de moins de 16 ms. Malheureusement, peu de TV y parviennent et les professionnels d’e-sport se tournent en général vers l’achat d’un moniteur PC gaming.

La différence entre l’input lag et le temps de réponse

L’input lag est souvent confondu avec le temps de réponse, alors que ce sont deux données bien différentes. D’un côté, l’input lag désigne l’écart de temps entre le moment où une source envoie un signal à la télévision et le moment où celle-ci l’affiche. Absent des anciens écrans CRT, l’input lag est à mettre sur le compte des traitements vidéo abrités par les écrans plats actuels. Certaines TV LED, QLED ou OLED disposent d’une électronique hyper réactive, qui permet d’atteindre des valeurs d’input lag très performantes, parfois inférieures à 18 ms.
Les bénéfices pour les jeux vidéo sont clairs, que vous soyez fans de jeux de combat, de plateformes, de FPS, de simulations de musique, ou même de courses auto. Et comme l’affirme la grande majorité des joueurs, il est indéniable que l’input lag peut considérablement changer l’expérience de jeu.
Notons qu’un input lag inférieur à 40 ms est imperceptible pour la plupart des utilisateurs et à partir de 20 ms ou moins, il est invisible pour tout être humain.

Le temps de réponse (ou temps de rémanence) représente quant à lui le temps que met un écran pour passer d’une image à l’autre (laps de temps que met un pixel pour changer de couleur). Le temps de réponse est aussi nommé “réactivité”. Cette réactivité se mesure en millisecondes, et peut se traduire par des effets de flou à l’affichage, si celle-ci n’est pas assez grande. En effet, si les images ne s’effacent pas assez vite, elles tendent à se superposer. D’où l’effet de flou et la perte notable de netteté. Et cela, peut entacher votre expérience de jeu

Il faut donc chercher à concilier les meilleures valeurs d’input lag, avec les meilleurs temps de réponse.

Qu’est-ce que l’HDR, l’HDR 10, l’HDR 10 +, le HDR HLG et le Dolby Vision ?

Pour connaître la définition de base de l’HDR (Hight Dynamic Range), consultez l’article « Qu’est-ce qu’une télévision 4K ? ».
Dans le détail, il faut savoir qu’on trouve deux catégories de standards HDR : le statique et le dynamique. La différence entre les deux est la façon dont la correction change l’image. Avec un HDR dynamique, la correction s’adapte en fonction des scènes. À l’inverse, le HDR statique calcule tout à l’avance, ce qui est moins bien.
Du côté des statiques, on trouve le HDR 10 et le HLG. Et du côté des dynamiques, on trouve le Dolby Vision et le HDR 10+.

Le HDR10 est un standard basé sur une plateforme ouverte. Il se nomme ainsi car il est basé sur une échelle de couleurs en 10 bits (contre 8 pour une image non HDR habituelle). L’avantage de ce standard est que si les constructeurs suivent bien ses recommandations, ils peuvent l’implémenter librement sur leurs produits. Il suit la norme Ultra HD Premium, la certification officielle la plus élevée pour un appareil Ultra HD.

Le HDR HLG (Hybrid Log Gamma) désigne une technologie permettant la diffusion et l’affichage de contenus HDRInitialement développée par les chaînes BBC (au Royaume-Uni) et NHK (au Japon), la technologie HLG permet de combiner des images SDR et HDR au sein d’un seul et même flux vidéo, afin de simplifier la transmission (notamment pour les chaînes TV). Les TV compatibles HDR HLG peuvent ainsi afficher les images avec une plage dynamique élevée tandis que les TV SDR affichent les images avec une échelle lumineuse limitée.

Le HDR10+ est une évolution naturelle du HDR10. À ses réclamations matérielles s’ajoute une nouvelle donnée : le flux vidéo lui-même. La vidéo envoie directement des informations de réglages en temps réel afin d’optimiser l’image finale, plan après plan. Ici donc, le matériel est tout aussi important que le logiciel pour faire en sorte d’afficher la meilleure image possible.

Le Dolby Vision est une norme propriétaire développée directement par Dolby, et n’est donc pas libre. S’il est souvent mis en concurrence avec le HDR10, il va techniquement plus loin puisqu’il propose une quantification sur 12 bits. Son concurrent direct est donc le HDR10+, qui lui, laisse les vidéastes créer les métadonnées nécessaires sans supervision. Mais, au final, le Dolby Vision propose une qualité nettement supérieure aux formats HDR 10 et HDR 10+ grâce à une intervention humaine plan par plan.

La certification est délivrée par Dolby, qui optimise le contenu, de sa création à sa diffusion. L’étalonnage du master en post-production est par exemple lui aussi contrôlé par l’entreprise, pour garantir la meilleure qualité finale.

Des nouvelles fonctions mises en place pour les consoles next gen

De nouvelles fonctions développées spécialement pour les sources de dernière génération, notamment pour les dernières consoles de jeu, commencent également à faire leur apparition. Par exemple, la fréquence de rafraîchissement variable (ou VRR pour Variable Refresh Rate) et le mode de faible latence automatique (ou ALLM pour Auto Low Latence Mode), parfois appelé « mode jeu » sur certains téléviseurs. Ces deux fonctions font partie des caractéristiques associées à la norme HDMI 2.1 mais sont également disponibles avec certaines télévisions certifiées 2.0.

La fréquence de rafraîchissement variable ajuste la fréquence de rafraîchissement de l’écran, en fonction de celle de la console, en temps réel. Cette technologie permet d’obtenir une image plus fluide et plus rapide avec les jeux vidéo, mais elle est réservée aux utilisateurs de Xbox One X, Xbox One S et PC.

Quant au mode faible latence automatique, il permet à votre télévision de réduire le temps d’affichage (input lag).

Les couleurs et la luminosité : des éléments primordiaux pour un gamer

Mais, ces nouvelles fonctions implémentées spécialement pour optimiser les performances d’une télévision, avec les jeux vidéo, ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte. Il est primordial qu’une télévision utilisée pour jouer aux jeux vidéo, soit capable de restituer avec précision, les couleurs vibrantes et la dynamique des jeux les plus démonstratifs, tout en étant capable de reproduire la tonalité de jeux réalistes comme Red Dead Redemption 2, par exemple.

Si la profondeur des noirs est importante pour une image complexe, il est essentiel de pouvoir retrouver tous les détails, dans les zones sombres. Il est donc recommandé d’éviter les télévisions réputées pour leur tendance à aplatir les zones d’ombre et à anéantir les détails. Assurez-vous également que la luminosité et le gamma ont été ajustés convenablement dans le menu du jeu auquel vous jouez.

Maintenant, que vous connaissez les différentes caractéristiques à prendre en compte et les termes à connaître lors du choix d’une télévision, pour jouer aux jeux vidéo, découvrez dans la deuxième partie de cet article, une sélection des meilleures télévision de 2020, pour le gaming.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bobome logo
text logo

Gentil Geek est une start up française incubée au sein de Schoolab à Paris.

schoolab

Suivez nous

Nos disponibilités

Ouvert 7j/7 de 8h à 22h Paris & proche banlieue

Nos coordonnées