//

Votre ordinateur est lent ou s’éteint tout seul ?

Problème de lenteur d’un ordinateur ? Sachez une chose : un ordinateur doit être réactif et rapide à démarrer. Il y a plusieurs « best practices » afin de s’assurer qu’un ordinateur puisse fonctionner de façon fluide.

 

1. Fermer les programmes

Si vous constatez que votre ordinateur s’éteint toujours tout seul alors qu’il ne surchauffe pas et que la batterie n’est pas à sèche, c’est qu’il travaille trop. Il faut donc simplement le ménager un peu. Mais comment ? En fermant les programmes non utilisés.

Il faut savoir que chaque programme et logiciel est ouvert au démarrage, même sans que vous l’exécutiez. En fonction de votre travail, vous serez amené à en ouvrir. D’abord, un logiciel, puis deux, puis trois et à la fin, la barre de tâches se remplit sans que vous le sachiez. C’est normal, mais cela utilise beaucoup de RAM et de CPU.

Même si l’ordinateur est un cerveau très intelligent, il ne peut dépasser ses limites : la capacité de sa RAM et de son CPU. Et en ouvrant des dizaines de programmes en même temps, vous le mettez aux pieds du mur. Il est donc tout à fait normal que le PC s’arrête tout seul ou qu’il présente des signes de faiblesse.

Certains programmes s’ouvrent d’eux-mêmes, en arrière-plan. Pour les retrouver, il faut appliquer la combinaison « Ctrl+Alt+Suppr ». Tous les logiciels actifs vont apparaître, et il suffit de les fermer.

 

2. Libérer de l’espace

Un ordinateur particulier peut avoir 250 Go d’espace de stockage ou beaucoup plus selon le type. Mais ces centaines de gigas ne sont pas tous destinés aux données. La majorité sera engagée dans les programmes de base. Ainsi, l’espace libre sur le disque dur est la capacité maximale de votre ordinateur.

Mais, les systèmes d’exploitation, comme Windows, ont également besoin d’espace pour contenir les fichiers temporaires. Ceux-ci aident au fonctionnement de l’ordinateur. C’est ce genre de fichiers qui permet de récupérer les données lorsque le PC s’éteint brusquement.

Les gens ont tendance à penser qu’ils peuvent utiliser jusqu’au dernier octet de leur PC pour stocker des données. Mais si l’espace ne suffit pas, aucun enregistrement temporaire ne peut se faire. Donc, il n’y aura pas de sauvegarde automatique de vos derniers fichiers. En même temps, vous ne pourrez rien enregistrer.

Vous ne pourrez même pas utiliser le PC, car les fichiers temporaires participent à son fonctionnement. C’est pour cela que l’ordinateur devient très lent ou qu’il s’éteint, il n’a pas assez d’espace pour supporter toutes vos demandes.

Deux solutions s’offrent à vous :

– soit vous utilisez un disque dur externe : ce qui est très pratique, car vous pourrez aussi assurer la sécurité de vos données personnelles et éviter les intrusions de virus et de malwares ;

– soit vous libérez de l’espace : en effaçant des dossiers inutiles, en vidant la corbeille ou le dossier de téléchargement, et les fichiers peu importants.

NB : Ne touchez pas au disque C, il est réservé aux programmes de base. Vous devriez aller dans le disque D.

 

3. Vérifier le matériel

La RAM et le CPU sont les matériels internes responsables de la fluidité et du stockage des données. Lorsqu’il y a fermeture automatique du bureau ou arrêt subit de l’ordinateur ou lenteur, c’est parce que les barrettes de mémoire et le disque dur ne fonctionnent pas correctement.

En fait, l’arrêt est la solution finale pour l’ordinateur. Comme il travaille au-delà de ses capacités, il n’a plus aucune autre solution pour retrouver du repos. La lenteur est juste le signe que quelque chose cloche. Mais vous devriez recevoir des messages et des notifications pour vous informer que tel ou tel matériel est défectueux.

La mémoire vive ou le disque dur peut aussi être infecté par un virus. Lorsque vous devrez les utiliser (à chaque fois que vous démarrez votre PC donc), le PC réagira de façon à vous éviter trop de dégâts : anomalie, lenteur, bug, etc.

La solution proposée est simple : vérifiez la mémoire vive et le disque dur avec un logiciel de test.

Si vous avez ajouté un nouveau matériel, n’oubliez pas de mettre le pilote à jour ou de l’adapter aux autres matériels.

 

4. Vérifier les virus et malwares

Tout le monde pense automatiquement « virus » lorsque leur PC est lent ou lorsqu’il commence à s’éteindre seul trop souvent. C’est généralement le cas, si aucun des problèmes ci-dessus ne s’est présenté. Donc votre ordinateur a été infecté.

Ils peuvent arriver de partout : internet, clés USB, sites web malveillants, liens vers des logiciels espions, mails, spams… Ils ont également plusieurs formes différentes. Une chose est sûre, ils ne se manifestent que plusieurs jours ou même semaines après s’être introduits dans votre système. Et si certains semblent inoffensifs, d’autres sont totalement déjantés et détruisent des données sensibles.

Il faut simplement savoir que la lenteur de votre PC est un symptôme indéniable d’une intrusion de virus. Et ce, surtout s’il est lent alors que vous n’utilisez qu’un seul programme.
Le mieux, c’est d’analyser le PC avec un logiciel antivirus fiable et efficace lorsque vous avez des suspicions. Vous pourrez par la suite nettoyer le PC avec un logiciel anti-malware.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *